L'artiste

Dans l'article « Les généreux modelages de Valem » paru dans Art Magazine International de mars-avril 2018, Anouck Etcheverry dit « les postures et attitudes que l'artiste choisit de présenter expriment toujours un sentiment, parfois subtil mais toujours présent, qui nous pénètre et ne nous quitte pus. (...) Cet amour de la vie dans ce qu'elle a de plus « magique », Valem nous le transmet ».

Christian Noorbergen, Critique d'art, a écrit : « Les êtres-animaux de Valem savent des choses sur l'univers que les hommes ne savent plus. Plus que les humains fragiles, ils éprouvent le sol. Valem ne cherche pas à adoucir leurs contours, elle ne succombe pas au charme commode de l'ordinaire stylisation. Sa gestuelle est arrêtée au vif de la surprésence animale. Ses volumes sont rudes et pluriels, ouverts et aventureux. “Les tensions me conviennent“, dit-elle, douceur et saine brutalité s'accomplissent, âpreté et élévation s'accompagnent. »

Bien que le dessin, puis la sculpture, fassent partie de sa vie depuis de nombreuses années, elle commence réellement sa carrière de sculpteur en 2018, en partenariat exclusif avec la Galerie Bénédicte Giniaux, avec la participation à différents salons et expositions dans plusieurs villes de France : Lille Art Up, Bergerac, Rennes, Paris...

Born in 1975, Valem discovered sculpture thanks to her student job as an art model. She holds a degree in engineering since 1999 but she never stopped modelling. It fascinates her and she now wishes to completely dedicate herself to it. In 2016, she chose to work exclusively with Benedicte Giniaux Art gallery.